Les voies métriques dans le Doubs

Un jour de fête à Malbuisson, les pontissaliens se pressent dans les autorails (cliché Stainacre, coll. Musée du tacot).

La ligne de Morteau à Maiche en quelques dates

12 juillet 1900 : convention entre le Préfet du Doubs et MM. Schlumberger et Chappuis ;

11 janvier 1901 : loi déclarant d'utilité publique la ligne de Morteau à Maiche ;

12 décembre 1902 : constitution de la Compagnie du Chemin de Fer de Morteau à Maiche (M.M.) ;

29 décembre 1903 : l'exploitant prend le nom de Compagnie des Chemins de Fer Régionaux de Franche-Comté (R.F.C.) ;

4 février 1904 : convention entre le Préfet du Doubs et M. Schlumberger pour le prolongement sur Trévillers ;

23 juillet 1904 : loi déclarant d'utilité publique le prolongement de Maiche à Trévillers ;

8 janvier 1905 : ouverture à l'exploitation entre Morteau et Les Fontenelles ;

1er juin 1905 : ouverture à l'exploitation entre Les Fontenelles et Maiche ;

11 août 1905 : inauguration de la ligne ;

1er juillet 1908 : ouverture à l'exploitation entre Maiche et Trévillers ;

4 octobre 1908 : inauguration du prolongement ;

25 septembre 1912 : convention entre le Préfet du Doubs et les R.F.C. pour un nouveau réseau de 6 lignes ;

1er janvier 1939 : résiliation de la convention d'origine ;

1er janvier 1948 : reprise de l'exploitation par Compagnie de Chemins de Fer du Doubs (C.F.D.) ;

1er septembre 1950 : reprise de l'exploitation par la Régie Départementale des Transports du Doubs (R.D.T.D.) ;

1er avril 1952 : fermeture à tout trafic ;

17 août 1953 : décret déclassant la ligne .

© Élie MANDRILLON 2016 – 2018