Le réseau des C.F.V. du Jura

Les monts et le tunnel de Revigny (1)

Train lourdement chargé descendant sur Lons-le-Saunier entre 1910 et 1914. Avec 10 wagons et 5 voitures, la composition dépasse la limite autorisée de 10 véhicules ou 60 tonnes maximum (coll. Mandrillon).

Train pour Lons-le-Saunier se ravitaillant à la prise d'eau de secours située à la sortie du tunnel (coll. Mandrillon).

Au même endroit, un couple de promeneurs et leur enfant posent pour la postérité (coll. Mandrillon).

Train à la sortie du tunnel côté Bifurcation, durant un hiver après la deuxième guerre mondiale (cliché Bayle, coll. Rochaix).

Vue de l'entrée côté Lons-le-Saunier en septembre 2005 (cliché Mandrillon).

Au même endroit que le train, en septembre 2005 (cliché Mandrillon).

Entre 1900 et 1910, un photographe en immortalise un autre, avec en arrière-plan la sortie du tunnel (coll. Mandrillon).

© Elie Mandrillon 2005 – 2018