Le réseau des C.F.V. du Jura

La station de Lons-le-Saunier - P.L.M. (1) [PK 597,41 ; Alt. 266m]

Probablement en 1899, le tram part vers la gare des Bains (cliché P. Aubert, coll. Mandrillon).

Entre 1900 et 1903, la locomotive manoeuvre, afin de se mettre en tête du train. Elle refoulera ensuite le convoi jusqu'à la gare des Bains, où se dérouleront les opérations de ravitaillement et de retournement (cliché P. Aubert, coll. Mandrillon).

L'évitement le long du boulevard Gambetta au début du XXème siècle. Le personnel du Grand Hôtel du Jura pose pour la postérité sur le fronton (coll. Mandrillon).

Pris depuis l'étage du bâtiment des voyageurs du P.L.M., ce cliché montre l'avenue de la gare, l'octroi de la ville, la voie des C.F.V. allant vers la gare des Dombes, ainsi que l'Hôtel Terminus. Le café Servanin est devnu Doise (coll. Mandrillon).

En 1939, la voie des C.F.V. est bien discrète devant la gare S.N.C.F. Seul l'écriteau placardé sur le poteau signale l'existence du tram et des autocars (coll. Mandrillon).

Les bâtiments C.F.V. et l'Hôtel Terminus en septembre 2005 (cliché Mandrillon).

© Elie Mandrillon 2005 – 2018