Les voies métriques dans le Doubs

Un jour de fête à Malbuisson, les pontissaliens se pressent dans les autorails (cliché Stainacre, coll. Musée du tacot).

Histoire des voies métriques dans le Doubs

Cela faisait plusieurs années que je devais me lancer dans la création du pendant dans le Doubs de mes pages consacrées aux voies ferrées du Jura. Le manque de temps, ainsi que diverses autres thématiques ferroviaires que j'étais en train d'explorer, ne m'avaient guère laissé le loisir de m'y atteler.

Le décès de Claude LORNET, en ce début d'année 2017, m'a incité à me lancer sur ce beau projet. Son nom m'était connu depuis la fin des années 1980 et la parution du livre Petits trains à l'assaut du Jura, mais je ne le rencontrais pour la première fois qu'en 2006. Véritable mémoire vivante du tacot, il avait créé un musée en l'honneur de ce dernier, à Cléron.

La majeure partie des documents reproduits ici provienennt des archives du Musée du Tacot, aujourd'hui malheureusement fermé. Un immense merci à Claude LORNET pour son chaleureux accueil à Cléron au cours de mes virées dans ce secteur !

Ce site n'a pas vocation à faire un historique détaillé du réseau, mais propose un survol complet de celui-ci.

Claude LORNET en 2006, conduisant un autorail Brissonneau-et-Lotz autour du musée (cliché Mandrillon).

 

© Élie MANDRILLON 2016 – 2018