La ligne Pontarlier - Mouthe - Foncine-le-Haut

Gare de Labergement-Sainte-Marie

Durant la première décennie du XXe siècle, arrivée d'un train en gare. L'éditeur précise qu'il s'agît d'un train spécial, ce que les drapeaux pavoisant la gare semblent attester (coll. Artur).

Entre 1946 et 1949, passage d'un train un jour d'affluence. La 040T Corpet-Louvet en tête provient de l'Eure, où elle officiait sur un autre réseau du groupe Laborie (coll. Cuynet).

Juillet 1949 : l'autorail De Dion-Bouton et sa remorques assurent un train d'heure creuse. Ils n'ont pas encore été remplacés par les Brissonneau-et-Lotz (cliché C. Schnabel, coll. Mandrillon).

© Élie MANDRILLON 2016 – 2018