La ligne Besançon – Amathay – Pontarlier

Gare de Beure

Peu de temps après l'ouverture, arrivée d'un train en provenance d'Amathay, tracté par une 130T Corpet-Louvet. Différence notable par rapport aux premières lignes : la présence de WC (coll. Boissier).

Document rare de 1917–1918 : alors qu'un train continue sa route vers Amathay-Vésigneux, la draisine postale attend l'heure du retour sur Besançon. Prémice des futurs autorails du réseau, M. Laborie l'utilise alors pour renforcer le service des dimanches sur cette portion touristique de la ligne (coll. Dupuis).

Durant l'entre-deux guerres, calme plat autour de la gare, à l'exception d'une charette stationnée sur la route (coll. Cuynet).

© Élie MANDRILLON 2016 – 2018